Slider

Choisir l’indépendance de couchage du matelas

Grâce aux innovations, indépendance ne veut plus dire matelas séparé.

Vous bougez la nuit ? Vous avez du mal à dormir avec votre conjoint ? Vous vous gênez pendant la nuit ? Cela signifie que votre matelas n’a pas une bonne indépendance de couchage.

Pourquoi l’indépendance de couchage ?

L’indépendance de couchage est un élément que l’on oublie souvent lors du choix d’un matelas alors que c’est un critère primordial pour bien dormir. L’individu se retourne en moyenne 40 fois par nuit, à deux cela fait 80 occasions de se réveiller. Si vous n’avez pas un bon matelas, ne vous étonnez plus d’être fatigué le matin au réveil. Dans un matelas, c’est la partie interne (la suspension) qui définit l’indépendance de couchage. Il n’est aujourd’hui plus nécessaire de faire lit séparé pour bien dormir à deux.

 

L’indépendance est optimale dans un matelas à ressorts ensachés. Dans la mousse à mémoire de forme ainsi que dans le latex, l’indépendance de couchage sera toujours de moins bonne qualité que dans un matelas à ressorts ensachés.. Il y a même des matelas tellement indépendants que le soutien est différent selon le côté où l’on dort. 
 

Derniers articles postés

Les effets du travail de nuit sur notre sommeil

Lorsque la journée est finie, nous avons tous hâte de retrouver notre domicile, de se détendre et de passer une bonne nuit de sommeil. Mais certaines professions, comme les secteurs de la santé ou de la sécurité, ne s’arrêtent jamais. Près de 3,5 millions de...

«SOS, je me réveille la nuit» : 5 solutions

Les troubles du sommeil peuvent être fréquents. Diverses raisons peuvent expliquer ce phénomène dérangeant, car vos nuits ne sont de ce fait pas aussi réparatrices qu’espéré. Les réveils nocturnes peuvent avoir une origine intrinsèque (interne à l’organisme) tels que...

Les réseaux sociaux peuvent-ils troubler notre sommeil ?

C’est une étude récente de « l’Eastern Ontario Research Institute » qui accable  ados et jeunes adultes, dont la plupart ont grandi avec le développement fulgurant des réseaux sociaux. On parle ici d’un échantillon de 5242 jeunes adultes, accordant au moins une heure...

Suivre « pas à pas » vos activités et votre sommeil

Cette grande mode des capteurs d’activités est apparue dans les années 2012, parmi tous les objets connectés qui ont donné naissance à la notion de « l’auto-évaluation ».  Le but étant de connaitre et de surveiller nos différentes activités physiques et physiologiques...

Comprendre ses nuits avec le capteur d’activité Beurer

Prise en main : Très simple d’utilisation, le capteur sous forme de disque se glisse directement sous le matelas. l’objet et très discret, imperceptible. La connexion avec le smartphone se fait via le Bluetooth de votre appareil.  Utilisation : Tout...

Vous n'êtes plus en ligne