Slider

Choisir la suspension, l’âme du matelas

L’élément principal qui constitue le cœur du matelas – Les 3 principaux types de suspension

Pour bien choisir son matelas, le premier point sur lequel il faut demander conseil c’est la suspension. Historiquement les types de suspension sont multiples, allant de la laine au latex. Ici nous allons plus nous attarder sur les trois principaux types de suspension : les ressorts, la mousse et le latex. La laine n’étant plus très utilisée du fait de sa courte durée de vie.

1. Les matelas latex

Le latex est un matériau dérivé du caoutchouc, il peut être naturel ou de synthèse. En général, on mélange les deux pour obtenir une formule stable et pérenne, la bonne proportion est 15 % de latex naturel dans un matelas ; donc n’hésitez pas à demander ce chiffre lorsque vous cherchez à acheter un matelas en latex.

Les matelas en latex sont très avantageux sur beaucoup de points :

  • Zones de confort
Les matelas latex permettent de créer plusieurs zones de confort sur un même matelas pour assurer un maintien adapté à l’ensemble du corps. On trouve en général 3 ou 5 zones de confort qui font varier la fermeté du matelas de manière symétrique. On trouve également des matelas à 7 zones de confort dans le commerce qui sont très chers et n’apportent rien par rapport à un 5 zones de confort.
  • Aération

La ventilation parfaite venant des perforations des alvéoles, les matelas en latex sont extrêmement bien aérés et ne posent aucun problème dans une chambre à forte humidité. 

Note de bienchoisir : les matelas à suspension latex sont sans doute les meilleurs matelas puisqu’ils conjuguent le plus d’atouts : longévité, aération… On sent une réelle différence entre le confort d’un matelas à 3 zones et d’un matelas à 5 zones mais il est clairement inutile d’acheter un matelas à 7 zones de confort.

2. Les matelas en mousse

Là encore on peut observer de grosses évolutions sur les suspensions en mousse, à l’origine complètement chimiques, les matelas en mousse sont aujourd’hui de plus en plus naturels, ils n’utilisent plus de matériaux de type CFC qui sont très nocifs pour l’environnement. Les professionnels se mettent au vert. Là encore on distingue différents types de matelas en mousse.

  • Les matelas en mousse polyéther
Ce sont des matelas  mousse à cellule fermée, ils sont utilisés pour des matelas d’entrée de gamme en général ou pour des matelas secondaires.

Note de bienchoisir : ce type de matelas est suffisant pour une résidence secondaire ou pour un usage non intensif.

  • Les matelas en mousse polyuréthane
  • Ce sont des matelas mousse à cellule ouverte, ils ont une meilleure densité que les précédents et seront plus fermes avec une meilleure tenue dans le temps. Le principal inconvénient de ce type de matelas reste la sensibilité à l’humidité.

Note de bienchoisir : ce type de suspension est plus ferme mais n’est pas conseillé dans des lieux à forte humidité.

C’est la mousse la plus haut de gamme. A la base créée pour les voyage

 

Note de bienchoisir : la mousse à mémoire de forme est agréable mais attention si vous avez chaud la nuit ou si vous transpirez.

3. Les matelas à ressorts 

Les matelas à ressorts sont composés de fils d’acier tréfilés et traités thermiquement. La principale qualité d’un matelas ressort c’est sa ventilation. La ventilation d’un matelas est très importante pour les personnes ayant chaud la nuit ou ayant tendan