Slider

L’épaisseur du matelas en fonction de vos besoins

L’épaisseur du matelas, un gage de qualité ?

Comment choisir l’épaisseur de son matelas ? Quelle est l’importance de l’épaisseur dans le confort et dans le soutien du matelas ? Tous nos conseils pour bien choisir son matelas sans se tromper.

Concernant l’épaisseur, on peut diviser les matelas en deux catégories :

  • Les matelas 15 – 18 cm.
  • Les matelas 20 – 25 cm.
Ce sont les matelas à ressorts qui sont les plus épais (c’est en partie dûes aux faces hiver et faces été qui les composent).
La tendance est à l’augmentation, on trouve des matelas de plus en plus épais et ceci est dû au garnissage, à l’enveloppe du matelas. Plus le matelas sera épais, plus le garnissage sera important. Donc la sensation de confort et l’accueil seront nettement meilleurs.

Pour bien choisir l’épaisseur du matelas, intéressez-vous à ses suspensions.

Attention matelas épais ne signifie pas matelas de qualité.

On confond souvent épaisseur de matelas et qualité du matelas. vous savez maintenant que l’épaisseur n’est pas comparable entre un matelas en latex et un matelas à ressorts. Il faut préciser que la qualité du coutil est à prendre en compte dans le confort. Il faut donc être attentif sur les matières qui composent le garnissage.

LLa question concernant l’épaisseur d’un matelas revient souvent dans les questions posées sur les forums et auprès des spécialistes de literie.

En moyenne, les matelas font entre 15 à 18 cm, surtout en ce qui concerne les matelas en mousse, en latex et à mémoire de forme.
Les matelas à ressorts, quant à eux, dépassent régulièrement les 20 cm et peuvent même atteindre jusqu’à 27 cm d’épaisseur aujourd’hui. Grâce aux traditionnelles faces été, faces hiver qui les constituent.
Depuis plusieurs années, l’épaisseur des matelas augmente.
En effet, le garnissage du matelas peut vous apporter un accueil de couchage confortable tout en vous assurant une qualité de soutien.
L’épaisseur de votre matelas vous permettra également de bénéficier d’un couchage plus confortable : plus le matelas sera épais, meilleure sera la qualité d’accueil car le garnissage y est plus abondant.

L’habillage de l’âme du matelas (latex, mousse, ressorts) peut considérablement augmenter la taille de celui-ci et influer sur ses caractéristiques. L’âme du matelas est à la fois habillée de plateaux constitués de différentes couches de garnissage et du coutil.

Ces plateaux développent les qualités d’accueil du matelas (moelleux ou au contraire plus ferme ou tonique).
Ils révèlent des sensations de confort dès les premiers contacts. La qualité d’un matelas est également tributaire de la qualité des matières utilisées pour les plateaux.

promo-Maliterie

Derniers articles postés

Pourquoi choisir une literie connectée ?

Aujourd’hui, les Français diminuent leur temps de sommeil. En moyenne, il dorment 6 h 58 par nuit en semaine et 7 h 50 le week-end, alors qu’il est nécessaire de dormir 8h par nuit pour bien récupérer. Pour éviter d’allonger le temps de sommeil, il faut améliorer sa...

Comment bien choisir le matelas pour son enfant ?

Les enfants ont la capacité de s’endormir partout. Leurs parents ne considèrent pas en général la literie comme un élément important de confort et de santé. Au moment de l’adolescence, la croissance a lieu pendant la nuit. Si l’enfant est mal positionné pendant son...

Les effets du travail de nuit sur notre sommeil

Lorsque la journée est finie, nous avons tous hâte de retrouver notre domicile, de se détendre et de passer une bonne nuit de sommeil. Mais certaines professions, comme les secteurs de la santé ou de la sécurité, ne s’arrêtent jamais. Près de 3,5 millions de...

«SOS, je me réveille la nuit» : 5 solutions

"SOS, je me réveille la nuit" ! Les troubles du sommeil peuvent être fréquents. Diverses raisons peuvent expliquer ce phénomène dérangeant, car vos nuits ne sont de ce fait pas aussi réparatrices qu’espéré. Les réveils nocturnes peuvent avoir une origine intrinsèque...

Les réseaux sociaux peuvent-ils troubler notre sommeil ?

C’est une étude récente de « l’Eastern Ontario Research Institute » qui accable ados et jeunes adultes. Dont la plupart ont grandi avec le développement fulgurant des réseaux sociaux. On parle ici d’un échantillon de 5242 jeunes adultes. Accordant au moins une heure...

Vous n'êtes plus en ligne