Les besoins en terme de sommeil varient d’une personne à l’autre. C’est ce qui différencie les « petits dormeurs » des « grands dormeurs ». Ces différences sont souvent dues aux exigences et contraintes de nos vies professionnelles.

Cependant, si le manque de sommeil affecte chacun de nous différemment, il est pourtant essentiel que celui-ci soit réparateur car il contribue à nous maintenir en bonne santé, de bonne humeur et à améliorer notre état psychologique de manière générale.

 

Les effets du manque de sommeil

  • Dégradation du rythme biologique et des cycles du sommeil, apparition de la fatigue, de surmenage, voire d’insomnies
  • Diminution des performances dans la journée
  • Irritabilité
  • Eventuel développement de maladies psychosomatiques telles que les allergies, l’asthme, le mal de dos, l’hypertension, les migraines, le diabète. En effet, le système immunitaire devient plus sensible.
  • Manque de concentration et de mémoire car il devient alors plus difficile de retenir des choses, d’apprendre et faire face aux imprévus
  • Instabilité, dépression : les insomniaques seraient 5 fois plus susceptibles de souffrir de dépression et d’anxiété

 

Quelques conseils pour pallier au manque de sommeil

  • Ne pas s’acharner à trouver le sommeil car ceci risque augmenter la tension nerveuse et donc compliquer l’arrivée du prochain cycle de sommeil. Il vaut mieux s’occuper avec des activités calmes et reposantes et attendre que la fatigue revienne
  • Se coucher et se lever de manière constante, ce qui va synchroniser votre rythme biologique
  • Choisir une literie adaptée à votre confort et à vos besoins
  • Faire de l’exercice physique. En effet, pratiquer une activité sportive va vous permettre de vous dépenser et d’évacuer le stress. Néanmoins, il est préférable de l’éviter en fin de soirée car elle va augmenter la température de votre corps ce qui va pertuber votre endormissement
  • Avoir des heures de repas fixes et éviter des repas trop lourds avant de dormir. Les sucres lents favoriseront l’endormissement. De même, éviter la caféine et l’alcool qui peuvent nuire à votre sommeil
  •  Se relaxer, par des exercices respiratoires par exemple et apprendre à faire le vide dans sa tête

Les nouvelles technologies peuvent également vous aider comme par exemple le capteur Beddit! En effet, il analyse la qualité de votre sommeil à partir de votre fréquence cardiaque, votre respiration, vos ronflements, vos mouvements… Au réveil, il récolte les données et vous donne des conseils personnalisés pour mieux dormir!

 

Article rédigé par Caroline du magasin Maliterie de Nancy

Vous n'êtes plus en ligne