Slider

Bien choisir son oreiller ergonomique (cervicale)

Vous avez mal au dos ? Vous avez des torti-colis ? Votre oreiller ne vous convient plus ? Vous dormez sur le côté et vous sentez une cassure dans votre cou ? Vous êtes au bon endroit.

Qu’est-ce que l’oreiller ergonomique ?

Aussi appelé oreiller cervicale, l’oreiller ergonomique est un oreiller d’une forme bien spécifique. Les extrémités sont bombées, la partie centrale est plus creuses pour que votre tête vienne se poser directement dans cette partie. Votre cou ne sera donc pas cassé, votre tête sera parfaitement dans le prolongement de votre colonne vertébrale. C’est pour cette raison qu’il est dit que cet oreiller épouse les formes de votre corps.

Comment choisir un oreiller ergonomique ?

Il faut faire attention à plusieurs éléments lorsque l’on choisit un oreiller ergonomique :

          La forme de l’oreiller ergonomique :

Certains oreillers se disent ergonomiques alors qu’ils ne rentrent pas dans cette catégorie, veillez à ce que les extrémités soient bombées et le centre creux.

          La hauteur de l’oreiller ergonomique :

On pense souvent que l’oreiller doit être le plus épais possible pour être bien confortable, mais faites très attention, la hauteur indiquée est bien souvent la hauteur au centre. Nous conseillons une hauteur au centre d’environ 11 centimètres pour un confort optimal.

          Le poids de l’oreiller ergonomique :

Le poids d’un oreiller va nous renseigner sur la quantité de matière présente dans celui-ci. Plus il pèsera lourd, plus il sera dense et plus il sera ferme. Pour un oreiller ergonomique de dimension 65 x 45 cm avec une hauteur de 11 centimètres nous conseillons un poids entre 1 kg et 1,1kg pour un meilleur confort.

Dois-je acheter un oreiller ergonomique ?

Les oreillers ergonomiques sont particulièrement conseillés pour les personnes qui dorment sur le côté. En effet, si vous dormez sur le dos, vous ne profiterez pas des bienfaits de cet oreiller qui sera trop haut, dans ce cas nous vous conseillons plutôt un oreiller traditionnel.

En quoi est fait un oreiller ergonomique ?

Un oreiller ergonomique est défini uniquement par sa forme, et non par son garnissage. Il existe plusieurs sortes d’oreillers ergonomiques :

Faut-il associer un oreiller ergonomique à une bonne literie ?

Il est primordial d’associer un bon oreiller avec une bonne literie comme il est primordial d’associer un bon matelas avec un bon sommier. Nous vous conseillons d’opter pour un matelas en latex ou en mousse à mémoire de forme pour votre literie si vous aimez les oreillers ergonomiques.

opération-75-ans

Derniers articles postés

Comment bien choisir le matelas pour son enfant ?

Les enfants ont la capacité de s’endormir partout. Leurs parents ne considèrent pas en général la literie comme un élément important de confort et de santé. Au moment de l’adolescence, la croissance a lieu pendant la nuit. Si l’enfant est mal positionné pendant son...

Les effets du travail de nuit sur notre sommeil

Lorsque la journée est finie, nous avons tous hâte de retrouver notre domicile, de se détendre et de passer une bonne nuit de sommeil. Mais certaines professions, comme les secteurs de la santé ou de la sécurité, ne s’arrêtent jamais. Près de 3,5 millions de...

«SOS, je me réveille la nuit» : 5 solutions

"SOS, je me réveille la nuit" ! Les troubles du sommeil peuvent être fréquents. Diverses raisons peuvent expliquer ce phénomène dérangeant, car vos nuits ne sont de ce fait pas aussi réparatrices qu’espéré. Les réveils nocturnes peuvent avoir une origine intrinsèque...

Les réseaux sociaux peuvent-ils troubler notre sommeil ?

C’est une étude récente de « l’Eastern Ontario Research Institute » qui accable ados et jeunes adultes. Dont la plupart ont grandi avec le développement fulgurant des réseaux sociaux. On parle ici d’un échantillon de 5242 jeunes adultes. Accordant au moins une heure...

Suivre « pas à pas » vos activités et votre sommeil

Cette grande mode des capteurs d’activités est apparue dans les années 2012, parmi tous les objets connectés qui ont donné naissance à la notion de « l’auto-évaluation ».  Le but étant de connaitre et de surveiller nos différentes activités physiques et physiologiques...

Vous n'êtes plus en ligne