C’est une étude récente de « l’Eastern Ontario Research Institute » qui accable ados et jeunes adultes. Dont la plupart ont grandi avec le développement fulgurant des réseaux sociaux. On parle ici d’un échantillon de 5242 jeunes adultes. Accordant au moins une heure de leur journée aux réseaux sociaux tels que « Facebook », « Snapchat », ou encore « Whatsapp ».

Cette dernière révèle un chiffre alarmant :

Près des 63% d’entre eux n’atteignent pas le quota d’heures nécessaires d’une bonne nuit de sommeil. A savoir entre 8 et 10 heures. 

Plusieurs facteurs peuvent expliquer ces perturbations du sommeil :

– Une connexion régulière et compulsive sur ces sites et applications. Combinée à une exposition à la lumière bleue des écrans, ont pour conséquence de perturber notre horloge biologique.

– L’implication émotionnelle et intellectuelle engagée dans ce genre d’activité, se traduit par une volonté de partager toujours plus d’informations et perturbe notre sommeil. Ce qu’on peut  nommer « l’hyper-connexion » ne cesse de stimuler notre cerveau, confronté à la masse d’information, et celui-ci ne trouve plus le temps de récupérer.

Les conséquences engendrées peuvent être surprenantes : Perte de capacités créativesmanque de concentration, et même dans certains cas extrêmes, une dégradation de la tension artérielle.

En outre, l’usage excessif de ces sites et applications pourrait également augmenter le nombre de personnes dépressives. Une étude datant de 2016 souligne un rapprochement entre l’augmentation de l’utilisation de réseaux sociaux et le développement de dépressions.

les-reseaux-sociaux-peuvent-ils-troubler-notre-sommeil

Des conseils pour couper les ponts avec les réseaux sociaux ?

Si vous travaillez avec un ordinateur toute la journée, faites une pause de 15 minutes toutes les deux heuresallez boire un verre d’eau. Prenez l’air avec un petit café partagé entre collègues, privilégiez le contact humain et laissez votre smartphone de côté.

Pensez à inviter vos amis, sortez, partagez des activités concrètes pour solidifier votre lien social.

Vous êtes seul(e) dans les transports et vous vous ennuyez ? Prenez le temps d’observer l’environnement autour de vous, faites un peu de lecture et détendez-vous.

Pour finir, le soir, déconnectez-vous de toute activité virtuelle une heure avant de prendre votre envol pour le pays des rêves.

Vous n'êtes plus en ligne