L’influence de la lumière sur notre cerveau

La lumière, qu’elle soit artificielle ou naturelle, exerce un rôle important sur notre cerveau et notre bien-être.
Vous avez sans doute remarqué que en règle générale, nous sommes plus joyeux en été et même plus performant en revenant d’un séjour au soleil qu’en période hivernale.
Aussi, il y a plusieurs siècles, l’Homme n’ayant ni horloge, ni électricité se levait et se couchait avec le soleil !
Ces états ne sont pas que psychologiques car la lumière régule notre horloge biologique, entrainant la sécrétion d’hormones actives durant la journée (sérotonine) et d’hormones favorisant l’endormissement la nuit (mélatonine). Nous nous sommes donc adaptés aux signaux quotidiens de la lumière et de l’obscurité qui sont des repères pour réguler nos cycles de sommeil et d’énergie.
faut-il-dormir-dans-le-noir-completNous ne sommes pas des machines et de ce fait, nous ne pouvons pas dormir sur commande dès que la lumière est éteinte. Il faut du temps pour passer de l’état de veille au sommeil. Lorsque nos yeux perçoivent une baisse de luminosité, le cerveau arrête de secréter les hormones actives pour entamer la création de mélatonine et inversement avec la sérotonine. C’est pour cette raison que nous avons plus de facilité à nous réveiller avec les rayons du soleil qu’avec un réveil. Le réveil court-circuite notre horloge biologique.

La lumière artificielle provenant de nos smartphones ou tablettes participe aussi à ce dérèglement lorsque nous devons dormir et peut amener à des insomnies récurrentes. Nous vous expliquons les effets des écrans sur notre sommeil.

Les avantages de dormir dans le noir sur notre corps

Dormir dans le noir a plusieurs avantages sur notre système immunitaire et notre bien-être psychologique.
Par exemple, la mélatonine a des propriétés anti oxydantes qui ont pour effet de ralentir le vieillissement.
De plus, une mauvaise nuit de sommeil peut entrainer une prise de poids du fait d’un dérèglement hormonale.
Evidemment, cela  peut aussi amener à de l’anxiété ou de l’énervement. Nous sommes alors plus sensibles aux aléas professionnels ou personnels.

Les conseils de Maliterie

Avec les nouvelles technologies, nous avons tous pris l’habitude de traiter des mails avant d’aller dormir, de jouer à des jeux sur notre tablette ou à laisser allumer la télévision pour avoir un fond sonore… Nos petits gadgets émanent une lumière bleue qui empêche la création de mélatonine.

Privilégiez un bon livre pour vous évader de votre journée de travail et vous reposer
– Au moment de vous coucher, pensez « noir » ! Si vous vivez en ville ou dans une rue bien éclairée, investissez dans des rideaux occultants
– Si vous vous levez au milieu de la nuit pour une envie pressante, évitez d’allumer la lumière pour ne pas interrompre la création de mélatonine
–  Pour le réveil, optez pour des simulateurs d’aube. Ce sont des lampes qui s’allument progressivement et se rapprochent de la lumière naturelle pour que vous ne « cassiez » pas brutalement votre horloge biologique
–  En fin de soirée, privilégiez les éclairages doux et tamisés afin d’envoyer à votre cerveau le signal qu’il est bientôt l’heure d’aller se coucher

Vous êtes maintenant prêt à passer de bonne nuit de sommeil, dans le noir !

Article rédigé par Mélanie du magasin Maliterie de Paris 15

Vous n'êtes plus en ligne