Vous êtes ici : Accueil / Blog / Literie / 5 astuces pour aider votre bébé à bien dormir
  • matelas PACIFIC + sommier B5- 140x190 cm, matelas 100% latex 3 zones de confort, sommier à lattes recouvertes tapissier
  • Sommier électrique CONFORTEO gris chiné  + matelas ATLANTIC- 2x80x200 cm, matelas 100% latex 5 zones, sommier électrique à lattes 2 moteurs tapissier déco
  • Sommier neoUSB 140x190 cm
  • matelas SIRIUS+ sommier FLEXALATT- 140x190 cm, matelas ressort ensachés 7 zones, sommier à lattes suspendues tapissier
  • Matelas CELTIC - 140x190 cm ressorts ensachés
  • matelas PACIFIC + sommier B5- 140x190 cm, matelas 100% latex 3 zones de confort, sommier à lattes recouvertes tapissier
  • Sommier électrique CONFORTEO gris chiné  + matelas ATLANTIC- 2x80x200 cm, matelas 100% latex 5 zones, sommier électrique à lattes 2 moteurs tapissier déco
  • Sommier neoUSB 140x190 cm
  • matelas SIRIUS+ sommier FLEXALATT- 140x190 cm, matelas ressort ensachés 7 zones, sommier à lattes suspendues tapissier
  • Matelas CELTIC - 140x190 cm ressorts ensachés

5 astuces pour aider votre bébé à bien dormir

07 fév 2017 à 09h11 par Ma Literie
5 astuces pour aider votre bébé à bien dormirUne des préoccupations majeures des jeunes parents est le sommeil de leur nouveau-né. Celui-ci évolue en effet rapidement au fil de sa croissance. Un bébé doit dormir environ 16h par nuit, 12h vers l’âge de 3 ans et 10h vers 6 ans. Evidemment, la durée et la qualité du sommeil varient en fonction des enfants, mais il est nécessaire de faciliter son endormissement et sa nuit.

En effet, le sommeil du bébé a une grande influence sur celui des parents. Maliterie vous propose 5 conseils pour favoriser le sommeil de votre bébé.



 
 

1.    Soyez attentif à son comportement

C’est seulement à partir de 7 mois que le nourrisson essaye de communiquer avec ses parents par le langage des signes. Avant, soyez attentif à son comportement car il reflète ses envies. Par exemple, si votre enfant pleure trop facilement, s’il ne veut plus jouer ou encore s’il est grognon, c’est l’heure de le mettre au lit !

 

2.    Créez un environnement propice au repos

Nos bébés ont autant besoin que nous d’un environnement favorable au repos. Faites en sorte qu’il se sente en sécurité par la présence de deux ou trois objets familiers dans sa chambre afin que ses yeux et son esprit ne soient pas captivés par des éléments perturbateurs et angoissants. Mais n’en mettez pas trop ! Il n’est pas nécessaire de surinvestir leur lit qui doit rester un lieu sûr et non stimulant. La pièce ne doit pas être trop chauffée même si vous craignez qu’il ait froid (19°C est une température parfaite pour le nourrisson). Occupez-vous de lui d’une façon différente la nuit, en laissant les lumières éteintes notamment, en évitant de lui parler pour ne pas l’éveiller et qu’il comprenne que la nuit est faite pour dormir.

 

3.    Initiez-vous des rituels

Pour préparer au mieux le moment du coucher, mettez en place des rituels qui permettront à votre enfant de se mettre en condition pour dormir tels que des berceuses, des histoires ou lui faire un bain avant les repas. Ils vont permettre d’instaurer une structure de sommeil qui se mettra naturellement en place dans son esprit. Surtout, apprenez-lui à dormir seul. S’il prend l’habitude de s’endormir dans vos bras, lorsqu’il se réveillera la nuit, il recherchera toujours à se rendormir dans les mêmes conditions.

 

4.    Restez zen !

Vous nous direz « plus facile à dire qu’à faire » !  Sachez que le bébé est une éponge à émotions. S’il ressent votre stress, il sera encore plus énervé et ne s’endormira pas. Oui, nous comprenons qu’il est difficile de rester calme quand notre bout de chou pleure et de ne pas aller le réconforter mais il faut que vous appreniez à laisser votre bébé pleurer. Si vous réagissez au moindre réveil dans la nuit, le rendormir sera alors plus difficile car il est normal qu’un bébé se réveille entre ses cycles de sommeil, et qu’au contraire de vous, il fasse du bruit. Si votre journée a été épuisante, n’hésitez pas à laisser le relai à une personne de votre entourage. Se faire aider n’est pas synonyme d’abandonner.

 

5.    Le pouvoir des plantes

Nos ancêtres avaient pour habitude de donner de la fleur d’oranger pour ses vertus apaisantes. La recette est simple : Mélangez une cuillère à café de fleur d’oranger dans le biberon de lait ou d’eau et donnez-lui entre 30 à 45 minutes avant de le mettre au lit. Cette technique reste naturelle, facile et efficace sur certains bébés en quelques jours. N’hésitez pas à associer ce breuvage avec un petit massage du cuir chevelu ou du dos pour l’aider à se détendre. Et ça marche pour tout le monde !


Article rédigé par Carole DESWARTE du Magasin Maliterie de Nancy

 

Commentaires

1. Par Anna, le 15 fév 2017 à 10h12
Anna

Merci pour tous ces conseils ! Je vais d'ores et déjà les appliquer ce soir, notamment le biberon à la fleur d'orange :)

Ajouter votre commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
Combien font six moins un ? (chiffres)