Vous êtes ici : Accueil / Blog / Literie / 10 conseils pour aider votre enfant à dormir
  • matelas PACIFIC + sommier B5- 140x190 cm, matelas 100% latex 3 zones de confort, sommier à lattes recouvertes tapissier
  • Sommier électrique CONFORTEO gris chiné  + matelas ATLANTIC- 2x80x200 cm, matelas 100% latex 5 zones, sommier électrique à lattes 2 moteurs tapissier déco
  • Sommier neoUSB 140x190 cm
  • matelas SIRIUS+ sommier FLEXALATT- 140x190 cm, matelas ressort ensachés 7 zones, sommier à lattes suspendues tapissier
  • Matelas CELTIC - 140x190 cm ressorts ensachés
  • matelas PACIFIC + sommier B5- 140x190 cm, matelas 100% latex 3 zones de confort, sommier à lattes recouvertes tapissier
  • Sommier électrique CONFORTEO gris chiné  + matelas ATLANTIC- 2x80x200 cm, matelas 100% latex 5 zones, sommier électrique à lattes 2 moteurs tapissier déco
  • Sommier neoUSB 140x190 cm
  • matelas SIRIUS+ sommier FLEXALATT- 140x190 cm, matelas ressort ensachés 7 zones, sommier à lattes suspendues tapissier
  • Matelas CELTIC - 140x190 cm ressorts ensachés

10 conseils pour aider votre enfant à dormir

10 août 2016 à 17h21 par Ma Literie

Ça y est, c’est l’heure du coucher! Et comme chaque soir, la guerre du dodo commence. Et les enfants font preuve de beaucoup d’imagination quand il s’agit de trouver une excuse pour ne pas aller dormir: je n’ai pas sommeil, j’ai faim, j’ai soif, j’ai envie de faire pipi, je veux une histoire… 
Les couchers vous mettent les nerfs à rude épreuve ? Voici quelques conseils pour aider votre enfant à aller au lit sans râler!

 

Les enfants ont souvent du mal à aller au lit et le moment du coucher peut s’avérer souvent difficile ! Vous avez tout essayé mais rien ne marche ?
Voici quelques astuces qui aideront votre enfant à se coucher plus facilement, et vous aussi par la même occasion !
 

Adaptez la lumière au moment de la journée

Tout au long de la journée,  il est important que votre enfant soit exposé à la lumière du soleil.
Pensez à ouvrir les volets en grand pour faire rentrer le plus de clarté possible chez vous et privilégiez les ballades en extérieur.
 En revanche dès le début de soirée, optez pour des lumières tamisées qui lui feront comprendre, en douceur, que la journée est finie. Cette méthode permet de faire varier la température corporelle en entraînant une augmentation d’énergie la journée et une diminution d’énergie en soirée.
 

Etablir une routine de coucher

L’heure du coucher doit être introduite par des temps de calme comme  le faire dessiner, lui lire un livre ou lui faire écouter des comptines.
Ces moments de calme sont essentiels avant le coucher et ils favoriseront  l’endormissement.
 

Avoir une chambre au calme

Il est important que la chambre de votre enfant soit un maximum isolée du bruit et de la lumière pour éviter que son sommeil soit perturbé.
 Si votre bébé se réveille dans la nuit car il a faim, nourrissez-le dans un endroit calme avec très peu de lumière. Cela l’aidera à se rendormir plus facilement.
 

Apprenez à votre enfant à s’endormir tout seul

Votre enfant doit absolument s’endormir dans son lit. Même si ce n’est pas facile, surtout quand il pleure. Mais si vous l’habituez à s’endormir dans vos bras ou dans votre lit, il sera de plus en plus dur de l’endormir dans son propre lit. Rassurez-le, restez à côté de lui s’il le faut. Le but étant qu’il trouve les ressources intérieures nécessaires pour s’endormir seul.
 

Pas trop de sieste !

La sieste est primordiale pour le développement de l’enfant. Mais s’il a du mal à s’endormir le soir il faut limiter la durée des siestes la journée.
 

Un peu de sport

Favorisez au maximum les activités sportives de votre enfant. Cela permet au corps de varier en température et donc de favoriser le sommeil.
Limitez au maximum le temps passé devant la télé avant de dormir. Les écrans stimulent le cerveau et limitent la sécrétion de mélatonine qui a pour but de déclencher l’endormissement.
 

Evitez les boissons et aliments trop sucrés

Avant de dormir, il est important d’éviter les aliments trop sucrés comme les sodas, bonbons, gâteaux…
Même en petite quantité, cela peut nuire à la sécrétion des hormones du sommeil.

 

Surveillez les signes de fatigue

Si vous voyez des signes de fatigue chez votre enfant mais que l’heure du coucher quotidien n’est pas arrivée, couchez- le quand même.
En revanche si à l’heure du coucher il n’a pas encore sommeil, vous pouvez lui lire une histoire, la somnolence viendra très vite.
 

Ne dramatisez pas la situation devant votre enfant

Si vous stressez ou si vous vous énervez,  votre enfant aura encore plus de mal à s’endormir !
En effet, le stress est la première cause d’insomnie. Il est important de rester calme afin de créer une ambiance la plus reposante possible.

 

Ne jamais se servir du lit comme punition

En effet si vous faites cela, votre enfant va associer son lit à une punition ce qui risque d’augmenter le stress et créer des difficultés d’endormissement supplémentaires.


Ces conseils aideront votre enfant de s’endormir plus facilement et vous permettront de passer de meilleures soirées !


Article rédigé par Laurie du magasin Maliterie de Marseille

 

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
Combien font huit moins huit ? (chiffres)