Vous êtes ici : Accueil / Blog / Literie / Top 5 des objets connectés pour mieux dormir
  • matelas PACIFIC + sommier B5- 140x190 cm, matelas 100% latex 3 zones de confort, sommier à lattes recouvertes tapissier
  • Sommier électrique CONFORTEO gris chiné  + matelas ATLANTIC- 2x80x200 cm, matelas 100% latex 5 zones, sommier électrique à lattes 2 moteurs tapissier déco
  • Sommier neoUSB 140x190 cm
  • matelas SIRIUS+ sommier FLEXALATT- 140x190 cm, matelas ressort ensachés 7 zones, sommier à lattes suspendues tapissier
  • Matelas CELTIC - 140x190 cm ressorts ensachés
  • matelas PACIFIC + sommier B5- 140x190 cm, matelas 100% latex 3 zones de confort, sommier à lattes recouvertes tapissier
  • Sommier électrique CONFORTEO gris chiné  + matelas ATLANTIC- 2x80x200 cm, matelas 100% latex 5 zones, sommier électrique à lattes 2 moteurs tapissier déco
  • Sommier neoUSB 140x190 cm
  • matelas SIRIUS+ sommier FLEXALATT- 140x190 cm, matelas ressort ensachés 7 zones, sommier à lattes suspendues tapissier
  • Matelas CELTIC - 140x190 cm ressorts ensachés

Top 5 des objets connectés pour mieux dormir

27 mai 2015 à 16h14 par Ma Literie
La majorité des capteurs d’activités permettent aujourd’hui de quantifier et d’analyser nos activités physiques du quotidien. Dans le même temps, de plus en plus d’objets connectés se tournent vers le sommeil.

L’activité physique est certes importante mais le sommeil l’est encore plus pour notre récupération physique.
Même si vous dormez, le corps continue de s’activer à sa manière. Voici une sélection de 5 objets connectés pour prendre soin de votre sommeil.


1-    Le capteur et analyseur de sommeil Beddit

A la différence des nombreux capteurs d’activités qui prennent la forme de bracelet connectés, le Beddit prend la forme d’une ceinture de sommeil discrète qui prend place sous les draps du lit.

Ses capteurs mesurent précisément la qualité de sommeil par une analyse de la respiration, du rythme cardiaque, des mouvements, du bruit ambiant et même des ronflements. Chaque matin, l’application synchronisée au capteur en Bluetooh (gratuite sous iOS et Android) vous livre les statistiques détaillées de votre nuit : durée de sommeil, phases de sommeil, somnolence. En prime, l’application vous aide aussi à mieux dormir avec des conseils personnalisés et à vous réveiller avec un réveil intelligent qui se déclenche au moment le plus propice.


Prix : 149€ sur www.maliterie.com


2 - Le réveil intelligent Withings Aura

L’Aura de Withings est un système intelligent composé d’un capteur de sommeil et d’un appareil de chevet équipé d’un dispositif lumineux et sonore. Tout comme le Beddit, le capteur de sommeil se place sous le matelas et enregistre les données de sommeil et l’environnement nocturne (bruit, température, luminosité).

Sa grande différence réside dans ses fonctionnalités d’aide à l’endormissement et de réveil en douceur. Basé sur la luminothérapie, le Withings Aura s’appuie sur des spectres de lumières rouges ou bleutées pour influencer la sécrétion de l’hormone du sommeil (mélatonine).

Son application mobile permet de visualiser les données collectées, de les comprendre et de trouver des solutions adaptées à votre rythme biologique. C’est aujourd’hui l’un des réveils intelligents les plus aboutis du marché.

Prix : 300€ sur le site officiel Withings

3 - Le Masque de nuit Neuro On

Populaire dans les avions, le masque de nuit est sur le point de connaître un renouveau avec le Neuro On. Véritable masque de nuit connecté, le Neuro On repose sur un mode de repos répartie en plusieurs périodes à travers la journée (sommeil polyphasique) au lieu d’une seule nuit (sommeil monophasique).

Conçu principalement pour les grands voyageurs, le NeuroOn enregistre et analyse les ondes cérébrales, les mouvements des yeux, l’oxygénation du sang, la température et les tensions des muscles grâce à des petites électrodes et des capteurs infrarouges. Quand le NeuroOn détecte que vous êtes dans une phase de sommeil léger, il vibre et une lumière douce est diffusée à l’intérieur du masque pour simuler l’aube.

Mais l’intérêt principal du NeuroOn, est que grâce à toutes les informations collectées et votre emploi du temps, il vous prépare des plannings de sommeil pour optimiser vos temps de récupération.

Prix : 300$ en pré-commande sur le site officiel

4 - L'interface connectée Hug One pour toute la famille


Le Hug One de Sevenhugs est un dispositif connecté qui analyse le sommeil de toute la famille. Il se compose d’un cerveau principal relié à plusieurs minihugs chargés d’analyser le sommeil de chaque membre de la famille.

Placés sur le matelas à proximité de la tête, ces minihugs de 3cm x 3cm enregistrent la température, la qualité de l’air ambiant, les mouvements et les différentes phases de sommeil. Les informations sont transmises à la station HugOne une fois la personne levée et les données sont analysées pour adresser des conseils individuels à chaque membre de la famille. Pour les parents, il permet d’être averti par une notification sur son smartphone si les enfants se réveillent au milieu de la nuit .

Dans la journée, le Hug One analyse l’air ambiant et emet un signal lumineux s’il est nécessaire d’aérer.

Prix : 179€ et 39€ par minihug sur le site officiel

5 - LUNA Sleep: le protège matelas intelligent

Conçu en 2014 par une startup italo-américaine, le surmatelas LUNA possède une couche de capteurs capable d’analyser le rythme cardiaque, la respiration et le sommeil des dormeurs.

Equipé d’un système de chauffage, il permet de régler la température de lit de manière indépendante pour chaque dormeur. Et pour éviter de se coucher dans un lit froid, il se paramètre à distance grâce à une connexion Wifi et son application mobile. Vous pouvez ainsi préchauffer votre lit avant de vous coucher.

Pour les plus frileux, il continue d’ajuster la temperature pendant la nuit en fonction de la respiration, de la fréquence cardiaque ou des bruits de la pièce.

Prix : à partir de 200$ sur le site officiel






Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
Quel est le pluriel de "fin" ?