Vous êtes ici : Accueil / Blog / Literie / Départ en vacances et somnolence au volant : comment prendre la route en sécurité ?
  • matelas PACIFIC + sommier B5- 140x190 cm, matelas 100% latex 3 zones de confort, sommier à lattes recouvertes tapissier
  • Sommier électrique CONFORTEO gris chiné  + matelas ATLANTIC- 2x80x200 cm, matelas 100% latex 5 zones, sommier électrique à lattes 2 moteurs tapissier déco
  • Sommier neoUSB 140x190 cm
  • matelas SIRIUS+ sommier FLEXALATT- 140x190 cm, matelas ressort ensachés 7 zones, sommier à lattes suspendues tapissier
  • Matelas CELTIC - 140x190 cm ressorts ensachés
  • matelas PACIFIC + sommier B5- 140x190 cm, matelas 100% latex 3 zones de confort, sommier à lattes recouvertes tapissier
  • Sommier électrique CONFORTEO gris chiné  + matelas ATLANTIC- 2x80x200 cm, matelas 100% latex 5 zones, sommier électrique à lattes 2 moteurs tapissier déco
  • Sommier neoUSB 140x190 cm
  • matelas SIRIUS+ sommier FLEXALATT- 140x190 cm, matelas ressort ensachés 7 zones, sommier à lattes suspendues tapissier
  • Matelas CELTIC - 140x190 cm ressorts ensachés

Départ en vacances et somnolence au volant : comment prendre la route en sécurité ?

16 juil 2012 à 10h42 par Ma Literie
En tant que spécialistes du sommeil, aujourd’hui, nous vous parlons d’un phénomène grave qui touche une grande partie de la population française : la somnolence au volant. Lasomnolence au volant est devenue la première cause d’accident de la route (1 accident sur trois serait dû à ce phénomène). Il est donc encore plus dangereux que l’alcool ou la vitesse. 

Quelques chiffres sur la somnolence au volant 

  • 7 sur 10 : c’est le nombre de personnes qui déclarent ressentir des somnolences au volantpendant la journée. (Source : enquête Sofrès / Institut du sommeil et de la  Vigilance 2004)
  • 1 sur 2 : c’est le nombre de vacanciers qui réduisent leur temps de sommeil avant un départ en vacances. (Source : étude TNS Sofrès 2011)
  • 24 : c’est le nombre de kilomètres parcourus en état de somnolence par un automobiliste sur un trajet Paris/Nice soit 11 minutes à 130 Km/h. On précise que la personne testée a respecté les consignes d’usage. (Source : expérience menée par l’institut du sommeil et l’Argus)


Quelques conseils pour éviter la somnolence au volant

  • Avant le départ
    • Une bonne nuit de sommeil : préparez bien votre voyage à l’avance pour limiter les petits tracas et évitez de partir tôt le matin. Une bonne nuit de sommeil reste le meilleur moyen de limiter la somnolence au volant.
    • Attention aux médicaments : ne prenez pas la route si vous êtes sous traitement médical et que certains de vos médicaments sont contre-indiqués pour prendre levolant. Il suffit de lire les indications, les médecins ou pharmaciens ne préviennent pas toujours.
    • Mangez léger : de cette manière, vous limitez l’effet d’endormissement dû à la digestion.

  • Sur la route
    • Une pause s’impose toutes les deux heures : arrêtez-vous dans un endroit calme où vous pouvez vous reposer afin de récupérer de manière efficace. Si vous sentez la fatigue vous gagner, ne prenez pas de risque et dormez. Mieux vaut une heure de retard qu’une sortie de route à cause d’un endormissement.
    • Changez de conducteur : si vous êtes deux ou plus à pouvoir conduire, n’hésitez pas à changer de conducteur, de cette manière les trajets seront moins pénibles et surtout moins fatigants.
    • Certains signes ne trompent pas : bâillement, paupières lourdes ou mal à la nuque. Il faut écouter votre corps, inutile d’ouvrir la fenêtre ou de prendre un café, si vous êtes fatigué dormez un peu et détendez-vous.
    • Voyagez le jour : il est préférable de voyager de jour pour limiter l’endormissement au volant.

Bonne route et dormez bien !
 

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
Combien font un plus quatre ? (chiffres)